Les missions d’ORAP

ORAP a quatre missions prioritaires :

  • L’information : une liste de diffusion par voie de messagerie, et un bulletin trimestriel Bi-ORAP, permettent d’informer la communauté HPC sur les nouveautés, les évènements, certains résultats scientifiques obtenus grâce à l’utilisation des moyens de calcul intensif.
  • La formation : pour compléter les programmes de formation déja existants, ORAP encouragera l’enseignement de l’algorithmique et de la programmation parallèle, comprenant une grande partie de mise en application pratique, et favorisera les actions de formation de haut niveau (Ecoles d’été, Ecoles de GdR, …).
  • L’ouverture : pour renforcer la communication et la collaboration entre les différentes communautés scientifiques et pour favoriser les travaux en liaison avec l’industrie française, ORAP organise un FORUM dans le but de :
    • rassembler les “acteurs” (recherche, industrie, …) lors de réunions de travail et d’information,
    • susciter le développement d’actions pluridisciplinaires en prenant appui sur les groupements de recherche existants.
  • L’Europe : les grandes infrastructures destinées à la recherche se construisent au niveau des pays, mais aussi au niveau européen. ORAP est un relais entre les utilisateurs du HPC et des organismes tels que GENCI en France ou PRACE en Europe.

10 ans après

La création d’ORAP, en 1994, se situait en pleine période de transition du “calcul vectoriel” vers le “calcul parallèle”. Dix ans après, le calcul de haute performance vit une nouvelle évolution de fond, le parallélisme n’étant qu’une des formes d’une “distribution” des traitements et des données. Le dixième anniversaire a été l’occasion, tout en conservant le sigle ORAP qui a acquis une certaine notoriété, d’abandonner la référence au “parallélisme” et de redéfinir la mission de cette collaboration :

ORAP : promouvoir le calcul haute performance“.