Le CHP en Europe

Les programmes de R&D européens

Depuis 1983, l’Union européenne apporte une soutien financier aux activités de recherche et développement technologique des Etats membres à travers les PCRD (programme-cadre de recherche et développement) successifs. Les PCRD s’adressent aux entreprises (petites et grandes), aux universités, aux organismes de recherche, etc. Les technologies de l’information et de communication ont toujours eu une place importante dans ces programmes. Le calcul et les réseaux haute performance font clairement partie des actions de R&D soutenues depuis plus de 15 ans : ordinateurs, réseaux, “cloud computing”, applications (modélisation, simulation, etc).

Le 7ème programme-cadre (FP7) couvrait la période 2007-2013 avec un financement de plus de 50 milliards d’euros. Il a, en particulier, permis d’apporter des financements significatifs pour le montage de l’infrastructure de superordinateurs PRACE.

Horizon 2020

Le programme Horizon 2020 a pris la suite du FP7. Il regroupe les actuels programmes de financement européens : PCRD, Programme-Cadre pour la Compétitivité et l’Innovation (CIP) et l’Institut Européen de l’Innovation et de la Technologie (EIT). Il couvre la période 2014-2020, avec un budget supérieur à 70 milliards d’euros. L’objectif général d’Horizon 2020 est poursuivi au moyen de trois priorités contenant chacune une série d’objectifs spécifiques.

1. Une science excellente, avec en particulier : l’ERC (European Research Council, qui soutient la recherche “aux frontières de la connaissance”) d’une part, les infrastructures de recherche d’autre part (en particulier dans le domaine du CHP), ainsi que la promotion des carrières de recherche (actions Marie Curie).
2. Des entreprises compétitives : soutien des “technologies clés génériques” (dont les technologies de l’information et de la communication) ainsi que des mesures spécifiques destinées aux PME.
3. Une meilleure société : six “défis de société” seront soutenus : santé, énergies propres, transports intelligents, lutte contre le changement climatique, etc.

Comme c’était le cas dans les PCRD précédents, des appels à propositions sont émis périodiquement, les projets devant être soumis, dans la plupart des cas, par des “consortiums” composés de partenaires d’au moins trois pays différents (Etats membres et Etats associés).

La mise en oeuvre d’Horizon 2020 a commencé en janvier 2014.

Institut européen d’innovation et de technologie

L’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT) est un organe indépendant créé en 2008 par l’Union européenne. Il vise spécifiquement l’intégration des trois pôles du « triangle de la connaissance » : l’éducation, la recherche et l’innovation. 

Les communautés de la connaissance et de l’innovation (CCI ou KIC) constituent la composante opérationnelle du système IET. Ce sont des partenariats entre des universités, des organismes de recherche, des entreprises publiques ou privées, des institutions financières, des collectivités régionales et locales, etc. Leur financement est assuré par l’Union européenne (à travers Horizon 2020 à partir de 2014), les Etats associés à ces CCI, des collectivités territoriales et les partenaires eux-mêmes.

Trois premières CCI ont été créées, à la suite d’un appel à projets :

• « IET ICT Labs » pour construire « la future société de l’information et de la communication ». Le « Cloud computing » fait partie des lignes d’action de cette CCI.
• « Climate KIC » qui vise à accélérer et stimuler l’innovation pour la transformation de notre économie globale dans le domaine du changement climatique.
• « KIC InnoEnergy » qui a pour double mission de promouvoir l’innovation et de développer les formations orientées vers l’entreprenariat dans le domaine de l’énergie durable.

Eureka

Lancé en 1985 à l’initiative de la France, le programme Eureka est une initiative intergouvernementale qui a pour objectif de faciliter la coopération européenne en matière de recherche technologique précompétitive. Eureka associe 39 pays (en 2013) et fait partie de “l’Espace européen de la recherche” sans être pour autant un programme communautaire.

Eureka soutient principalement deux types de projets : 

• Des projets collaboratifs soumis dans le cadre d’un appel à propositions publié par l’un des “clusters Eureka” ; ITEA2 est un exemple de ces clusters de R&D, et il concerne le domaine des logiciels.
• Les projets Eurostars, destinés en priorité aux PME ayant une forte activité de R&D. 

Le financement de chaque projet est assuré par les partenaires du projet et les gouvernements des pays dans lesquels sont situés ces partenaires. Pour la France, c’est le Ministère chargé de l’industrie qui est chargé de ce financement.